Ville de Saint Alban

Ramassage déchets verts ANNULE !
(mise à jour 24 mars 2020)

En raison de la situation de confinement liée au coronavirus, pour faciliter l’organisation des services publics et préserver les équipes de la Métropole

- qui continuent d’assurer préférentiellement la collecte des ordures ménagères -  

Le Président de Toulouse Métropole appelle les habitants à garder les déchets verts et les encombrants chez eux. La Collectivité doit en effet concentrer les moyens disponibles sur la collecte des ordures ménagères et le tri sélectif et, à la marge, sur les encombrants qui – malgré l’appel au sens civique de chacun – font parfois l’objet de dépôts sauvages sur la voirie.

> La collecte des déchets verts est suspendue, que ce soit sur rendez-vous ou sur calendrier. Le cas échéant – et jusqu’à nouvel ordre -  les usagers doivent conserver leurs déchets verts chez eux.

Dans les communes où des rendez-vous "déchets verts" ont été pris, les rendez-vous sont également annulés.

> La collecte des encombrants est, pour l’instant, maintenue, que ce soit sur rendez-vous ou sur calendrier.

 

CONSEILS

Vos déchets verts : une ressource plutôt qu’un déchet

Tontes de pelouse, tailles de haies et d’arbustes, feuilles mortes, fleurs et plants de légumes fanés… Le jardin produit une quantité importante de matières organiques que des techniques simples vous permet-tent de valoriser, pour fertiliser votre jardin plutôt que de les emmener en déchèterie ou de les présenter à la collecte.

Compostez

Le compostage permet d’obtenir un support de culture et un fertilisant 100% naturel, grâce à la transfor-mation des déchets organiques (déchets de cuisine, déchets verts) par des micro-organismes, des bactéries et petits animaux (vers de terre).

Si vous n’avez pas de composteur vous pouvez aussi bien composter en tas : la « recette » du compostage – disponible sur https://www.toulouse-metropole.fr/missions/dechets/compostage - est la même.

Après la période de confinement, vous pourrez toujours réserver votre composteur auprès de Toulouse Métropole.

Broyez vos tailles de haies

1) Avec votre tondeuse (thermique) : pour de petits volumes et jusqu’à 1 cm de diamètre max, broyez vos tailles de haies fraîches. Vous obtiendrez ainsi un paillis pour vos parterres et massifs.

2) Avec un broyeur de végétaux.

Paillez pour protéger vos plantes et vos sols

Tonte de gazon, paille, broyat de végétaux, etc. : le paillage est une technique simple qui consiste à dispo-ser une couche de matériaux organiques aux pieds des plantes et arbustes de votre jardin ou de votre po-tager. Cette pratique protége et améliore la croissance des végétaux tout en conservant la fraîcheur de la terre et en diminuant le développement des mauvaises herbes.

Un jardin couvert d’un paillis est toujours plus facile à entretenir. Tout en limitant votre consommation d’eau, vous gagnerez des heures d’arrosage et de désherbage.

Jardinez en lasagne

Idéal à faire avec les enfants, le jardinage « en lasagne » permet d’obtenir une profusion de fleurs ou de légumes tout en valorisant une grande quantité de déchets verts du jardin.

Pour faire une lasagne :

1) Je positionne sur le sol un carton (je peux en juxtaposer plusieurs)

2) Par-dessus, j’alterne des couches, de « brun » (feuilles mortes, vieux foin, brindilles broyées, paille, préa-lablement trempés dans l’eau) et de « vert » (tonte de gazon, fumiers frais, résidus de cuisine).

3) Je recouvre avec une dernière couche de compost bien mûr.

4) Je patiente quelques jours.

5) Je peux alors y mettre en terre des plants, de légumes ou de fleurs (je ne sème pas directement, la pre-mière année)

6) La 2e année, les différentes couches ont été transformées par les organismes vivant dans le sol :

Je peux alors planter et semer.

Rappel : le brûlage des végétaux est interdit

Au-delà des éventuels troubles du voisinage (nuisances olfactives, fumée, etc.) ou de risques d’incendie, le brûlage à l’air libre des déchets verts émet de nombreux polluants toxiques pour l’homme et l’environnement, et notamment des particules en suspension. Cette pratique est strictement interdite.

En cas de non respect une contravention de 450€ peut être appliquée (art. 131-13 du code pénal).