Ville de Saint Alban

En Haute-Garonne, on compte une quarantaine d'espèces de moustiques dont le "moustique-tigre" Aedes albopictus.


A Saint-Alban, plusieurs campagnes de traitements ciblés sont effectuées tout au long de l'année.

Il s'agit de traiter à la fois les larves mais aussi les moustiques adultes.

Quels traitements?

Les traitements réalisés s’intègrent dans une démarche éco responsable. Le produit utilisé à Saint-Alban est à base de Bacillus thuringiensis (souvent abrégé en Bt) qui est une espèce de bactérie utilisée pour ses propriétés insecticides.

Ce produit agit par contact et ingestion. Il est très peu dangereux pour les poissons, la faune et la flore aquatique. Il n'a aucune toxicité pour l'homme à dose normale.
De façon spécifique, le bacillus thuringiensis est une bactérie et non un insecticide chimique.
Ainsi, il est exempté de classement toxicologique et totalement inoffensif pour les mammifères, poissons et crustacés.
Il s'attaque en effet uniquement aux larves de simulies (les moustiques en l'occurrence).

Le prochain traitement aura lieu le 11 août 2020 à partir de 7h.

Les zones traitées

Le produit est diffusé dans les fossés et zones d'eau stagnante.

  • Imp. des Hortensias / Imp. Bathes / Rue de Coubertin / les Paradasses de l'Hers / imp. des Sables / Av.
  • 8 mai 1945 / Imp. des Amandiers / rue des sables
  • Intersection Rue des Tournesols & Marguerites
  • La fin de l’avenue de Fronton (proximité du service technique)
  • Les zones d’eaux stagnantes suivantes, selon l’accessibilité
  • Berges des ruisseaux (selon accessibilité)
  • Bassins de rétention ZI du terroir I & II
  • Divers espaces verts suivants : haies, arbustes, buissons hauts selon le cas, signalés par les services techniques,
  • Mairie
  • Complexe sportif

De bons réflexes à adopter

Éliminer les endroits où l’eau peut stagner :petits détritus, encombrants, déchets verts... Les pneus usagés peuvent être remplis de terre,si vous ne voulez pas les jeter.

Changer l’eau des plantes et des fleurs une fois par semaine ou, si possible, supprimer les soucoupes des pots de fleurs, remplacer l’eau des vases par du sable humide.

Vérifier le bon écoulement des eaux de pluie et des eaux usées et nettoyer régulièrement gouttières, regards, caniveaux et drainages.

Couvrir les réservoirs d’eau bidons d’eau, citernes, bassins avec un voile moustiquaire ou un simple tissu.

Couvrir les piscines hors d’usage et évacuer l’eau des bâches ou traiter l’eau (eau de javel galet de chlore, etc.)

Éliminer les lieux de repos des moustiques adultes :
- débroussailler et tailler les herbes hautes et les haies,
- élaguer les arbres, ramasser les fruits tombés et les débris végétaux,
- réduire les sources d’humidité (limiter l’arrosage) entretenir votre jardin.

En savoir plus >

Coronavirus : le moustique ne le transmet pas !

Les moustiques peuvent-ils transmettre ce nouveau virus ? Non, répondent unanimement des entomologistes de l’Entente Interdépartementale pour la Démoustication du littoral méditerranéen (EID - Méditerranée), des experts de l’Association européenne du contrôle des moustiques (EMCA) et de l’Organisation Mondiale de la Santé. Explications sur le site de l'EID-Méditerranée